Votre site de confiance pour apprendre et se perfectionner en Espagnol - Plus de 5 millions de visiteurs depuis sa création
Désormais le contenu du site est 100% gratuit suite à de nombreux plagiats de documents revendus illégalement sur le net
Cours d'espagnol - Apprendre l'Espagnol en ligne facilement - Fiches de cours - Traduction espagnol français - Commentaires et sujets du Bac Espagnol Cours d'Espagnol.com
Utilisateurs en ligne : 6    Aujourd'hui : 103    Total : 5108800     


De la campagne à la ville

 

Tu as remarqué la quantité de gens qui abandonne les villages d’Estrémadure et d’Andalousie pour aller s’installer dans les villes ?

Certains gouverneurs ont envoyé la Garde Civile dans les gares pour les obliger à retourner dans leurs campagnes, mais ils s’arrangent alors pour prendre le train dans une autre province plus laxiste.

Il n’y a personne qui arrête cette immigration. Mais où vont-ils, s’il n’y a pas de logement ? Dans les bidonvilles. Un maçon et quatre ouvriers s’associent la nuit et au lever du jour, déjà, il y a un bidonville de plus. Tous ceux qui vivent dans des bidonvilles vont aussitôt vouloir vivre en appartement ou dans une maison à bas prix. […]

Au dessert, après avoir porté un toast au champagne, el Chato demande à Nemesio :

-          Tu sais ce que nous sommes en train de fêter ?

-          Dis-moi, dis-moi.

-          Aujourd’hui j’ai conclu l’affaire de ma vie. Je vais construire six mille logements dans la banlieue de Madrid.

-          Qu’est-ce que tu dis ? -s’étonne Nemesio- six mille ?

-          Tu as bien entendu. Un appel d’offre va être lancé au Ministère pour la construction de dix mille logements à bas prix et cinq mille habitations à loyer modéré.

-          Mais s’ils lancent un appel d’offre, un autre peut le remporter- rétorque Nemesio.

-          Qu’est-ce que tu es bête, mon pauvre !- s’esclaffe el Chato avec suffisance-. J’ai déjà graissé la patte à qui de droit pour que l’on me l’attribue à moi. Ça, c’est pour les logements à bas prix. En ce qui concerne les habitations à loyer modéré, j’ai une option sur deux mille, mais j’aurais besoin d’un associé, parce qu’il faut les construire sur quatre provinces et ça, ça fait beaucoup.

-          Je ne te suis pas.

-          Que c’est plus que je ne peux faire moi tout seul, « couillon », que j’ai besoin d’un associé et d’une autre entreprise !

-          Et que proposes-tu ?

-          Que nous nous associons à 50 pour cent dans une nouvelle entreprise. Toi et moi.

Juan ESLAVA GALÁN (escritor español) De la alpargata al seiscientos, 2010

Les explications et Analyses de Textes sont produites exclusivement par Cours d'espagnol.com
Bac d'Espagnol - Oral et Ecrit du Baccalauréat

Si vous ne trouvez-pas l'explication désirée - merci de nous contacter directement

Recherche de Texte ou d'Explication de Texte



Plan du site | Services | Nos vidéos | Forum Espagnol | Ressources | Contactez-nous

2006 - 2018 © Cours d'Espagnol.com