Votre site de confiance pour apprendre et se perfectionner en Espagnol - Plus de 5 millions de visiteurs depuis sa création
Désormais le contenu du site est 100% gratuit suite à de nombreux plagiats de documents revendus illégalement sur le net
Cours d'espagnol - Apprendre l'Espagnol en ligne facilement - Fiches de cours - Traduction espagnol français - Commentaires et sujets du Bac Espagnol Cours d'Espagnol.com
Utilisateurs en ligne : 8    Aujourd'hui : 129    Total : 5108824     


Le mendiant

 

On accède au centre commercial par une grande galerie pleine de luxueuses vitrines et là il y a un mendiant qui joue de la flûte. Une femme avec un vison et un sac à main Prada passe devant lui. Le mendiant arrête sa mélodie et lui tend la main pour lui demander l’aumône. La femme dit : je suis désolée, je suis pressée et pressant instinctivement le pas, elle entre dans l’établissement. Le mendiant ne demande pas l’aumône en échange de rien.  Avec sa flute, il joue l’Hymne à la joie, l’unique morceau qu’il connait. La femme fait quelques achats dans le centre commercial, prend l’apéritif à la cafétéria puis ensuite, elle décide de sortir dans la rue. Un vigil aux énormes biceps lui ouvre la porte de verre qui donne sur la spacieuse galerie où la flûte du mendiant résonne encore. Ici même, un type, avec de longs favoris, des baskets et un anorak, s’approche de la femme par derrière, la fait tomber avec une clé de judo, lui arrache son sac et  s’enfuie à toute vitesse tout au long du couloir, sans que personne de ceux qui l’entourent ne lève le petit doigt pour l’arrêter. Tout le monde reste paralysé. Même le vigil qui a vu l’agression à travers la vitre reste impassible. On le paie, lui, uniquement pour protéger les clients à l’intérieur de l’établissement. Il n’y a que le mendiant qui réagit alors que la femme est au sol en train de crier. Il interrompt l’Hymne à la joie, lâche la flûte et court derrière le bandit. Il semble que sous ses guenilles le mendiant a un corps d’athlète, car non seulement il le rejoint mais il se bat avec lui, l’immobilise et récupère le sac qui contenait, entre autre, 42 000 pesetas et un Dupont en or. Le mendiant le remet à la femme puis commence à jouer de nouveau à la flûte. La femme tente de le récompenser pour son héroïsme, mais le mendiant se refuse à accepter  tout ce qui ne serait pas une aumône ordinaire.  Il croit qu’il la mérite par le simple fait de jouer l’Hymne à la joie. La femme cherche dans son sac une pièce de 100 pesetas, elle la jette dans l’étui qui est au sol et le mendiant la remercie en inclinant la tête. La femme s’évanouie dans la rue. 

 

Manuel Vicent, El país 04.12.1996

 

 

 

Les explications et Analyses de Textes sont produites exclusivement par Cours d'espagnol.com
Bac d'Espagnol - Oral et Ecrit du Baccalauréat

Si vous ne trouvez-pas l'explication désirée - merci de nous contacter directement

Recherche de Texte ou d'Explication de Texte



Plan du site | Services | Nos vidéos | Forum Espagnol | Ressources | Contactez-nous

2006 - 2018 © Cours d'Espagnol.com