Votre site de confiance pour apprendre et se perfectionner en Espagnol - Plus de 5 millions de visiteurs depuis sa création
Désormais le contenu du site est 100% gratuit suite à de nombreux plagiats de documents revendus illégalement sur le net
Cours d'espagnol - Apprendre l'Espagnol en ligne facilement - Fiches de cours - Traduction espagnol français - Commentaires et sujets du Bac Espagnol Cours d'Espagnol.com
Utilisateurs en ligne : 7    Aujourd'hui : 444    Total : 5109134     


On ne peut pas peindre comme avant




Le jeune Pablo Picasso est en train de confier ses aspirations à son père.

- Vous avez vu ce qui se fait à Barcelone ?

- Tu fais référence à ce que font tes amis bohémiens&n= bsp;? Non, je ne l’ai pas vu ? Mais, ces gens-là, ne sont pas peintres, Pablo. On ne peut pas peindre en menant une vie insouciante, passant ses journées à bavarder dans les bars et en fréquentant les maisons closes. Plus de la moitié sont des riches qui s’amusent en peignant, en voyageant à Paris se réjouissant avec des affichistes médiocres. Ça ce n’est pas sérieux, Pablo. Ils peuvent se le permettre, eux, parce qu’ils sont presque tous riches. Mais toi…ils ne t’accepteront jamais. Tu n’es pas des leurs. Tu es pauvre et andalou ; aujourd’hui tout le monde t’acclame parce que, et je n’en doute pas, tu peins mieux qu’eux tous. Combien de temps cela durera ? Je crois que tu dois te préparer, chercher une issu convenable qui te permettra de vivre de ton talent, et d’un autre côté…

- Non père. Ça c’est fini. Je veux rompre avec tout cela. Moi, je ne peux pas peindre comme vos amis. Ce que je veux, moi, c’est rompre avec la peinture telle qu’elle se fait, la détruire est ce que je veux. Je veux quelque chose de plus direct, plus féroce, plus courageux, je ne veux obéir à aucune norme. […] Vous ne voyez pas ce qui se passe à Barcelone ? En Espagne ?

- Que ce passet-il mon garçon ?

Tout s’écroule. Il y a tout un monde, toute une masse humaine qui souffre et qui veut être vue et entendue. Moi, je ne veux pas peindre une réalité apparente et vide de contenu. Il y a de nouveaux mondes, père. Il y a de nouvelles visions, de nouvelles puissances, et l’on ne peut plus peindre comme on l’a fait jusqu’à maintenant.

- Et comment devons-nous peindre ?

- Je ne le sais pas encore. Mais je le trouverai.

Esteban MARTÍN (escritor español), El pintor de sombras, 2009

"

Les explications et Analyses de Textes sont produites exclusivement par Cours d'espagnol.com
Bac d'Espagnol - Oral et Ecrit du Baccalauréat

Si vous ne trouvez-pas l'explication désirée - merci de nous contacter directement

Recherche de Texte ou d'Explication de Texte



Plan du site | Services | Nos vidéos | Forum Espagnol | Ressources | Contactez-nous

2006 - 2018 © Cours d'Espagnol.com