Votre site de confiance pour apprendre et se perfectionner en Espagnol - Plus de 5 millions de visiteurs depuis sa création
Désormais le contenu du site est 100% gratuit suite à de nombreux plagiats de documents revendus illégalement sur le net
Cours d'espagnol - Apprendre l'Espagnol en ligne facilement - Fiches de cours - Traduction espagnol français - Commentaires et sujets du Bac Espagnol Cours d'Espagnol.com
Utilisateurs en ligne : 5    Aujourd'hui : 111    Total : 5174463     


Qui êtes vous ?

 

La femme était rondelette, toute petite et on l’on voyait qu’elle s’était mise sur son trente et un : un tailleur à fleurs de couleur rose qui représentaient d’artistiques bouquets. Elle avait à la main un baril de lessive Flasch et ses yeux s’illuminèrent lorsqu’elle me vit à sa porte.

Elle se poussa afin de me laisser passer, et commença à chanter d’une voix criarde.

_ Flasch, Flasch, Flasch…, mon linge est propre !

_ Elle reprit son souffle et revint à la charge_ Flasch, Flasch… !

_ Vous avez déjà gagné Madame _ l’interrompis-je. A présent dîtes-moi où est votre cuisine.

Elle ferma la bouche d’un seul coup.

_ La cuisine ?

_Oui, la cuisine, Nous devons faire des vérifications.

_ Ah, oui ! Venez par ici.

Elle avança dans le couloir traînant le baril de poudre.

_ Combien ai-je gagné ? Ca me remplit de joie !

_ Belle cuisine. Oui, très belle.

_ Vous aimez ?

_ Beaucoup.

Les meubles étaient là, alignés, reluisants, propres, trop chers et trop grands pour cette cuisine si petite. Je sortis le paquet de traites impayées et je le mis sur le plan de travail soigneusement placé.

_ Mais…, mais qu’est-ce que c’est?

_ Un an de retard dans vos paiements, Madame. Vous devez exactement deux cent vingt cinq mille pésètes aux Etablissements Eladio.

Le baril de lessive Flasch, celui qui illumine votre linge tomba par terre.

_ Qui…, qui êtes-vous... ? Un Monsieur de la SER m’a appelée pour me dire que je serais récompensée d’un prix si je montrais la lessive Flasch en chantant le slogan…, je ne comprends pas.

_ Je ne sais pas qui vous a appelée _ lui mentis-je. Je suis un employé de la Société Draper, une entreprise qui s’occupe des affaires (contentieux) des Etablissement Eladio. C’est votre ultime possibilité de payer, Madame. Si vous ne payez pas je n‘aurais pas d’autres moyens que d’appeler la police. Ce que vous êtes en train de faire est un délit.

Elle commença à pleurer.

_ Oh Grand Dieu, oh mon Dieu… !

Je décidai d’enfoncer un peu plus le clou.

_ Je vous vois en prison Madame et cela ne sera pas de ma faute ; vous m’êtes sympathique, vous me rappelez ma mère, paix à son âme.

_ Alors soyez charitable..., je ne veux pas aller en prison…Si mon Loren apprend que je n’ai pas payé les traites… Oh Sainte Vierge !... Il ne le sait pas, il croit qu’elles sont déjà payées…

_ Bon, voyons, Madame, combien avez-vous sur votre compte ?

Subitement les larmes lui vinrent.

_ Qu’avez-vous dit ?

_ Combien avez-vous à la banque.

_ Cent cinquante.

_ Vous devez avoir plus, j’en suis sûr, mais je vais faire un marché avec vous. Vous me rappelez ma pauvre mère.

Je tapai du poing sur le paquet de traites.

_ Si vous me remettez maintenant cent mille pésètes, seulement cent mille, j’oublie les autres cent, les intérêts et les sommes en retard. Je ne sais pas pourquoi je fais ça, je dois être fou.

_ Cent maintenant et vous oubliez les cent autres.

Elle semblait plus calme.

_ Je vais devoir aller à la banque.

_ Je vais vous y accompagner.

_ C’est vrai vous allez les oublier ?

_ Oui mais dépêchez-vous de vous décider avant que je ne change d’avis.

 

 

Juan Madrid, Regalo de la casa, 1986

Les explications et Analyses de Textes sont produites exclusivement par Cours d'espagnol.com
Bac d'Espagnol - Oral et Ecrit du Baccalauréat

Si vous ne trouvez-pas l'explication désirée - merci de nous contacter directement

Recherche de Texte ou d'Explication de Texte



Plan du site | Services | Nos vidéos | Forum Espagnol | Ressources | Contactez-nous

2006 - 2018 © Cours d'Espagnol.com