Votre site de confiance pour apprendre et se perfectionner en Espagnol - Plus de 5 millions de visiteurs depuis sa création
Désormais le contenu du site est 100% gratuit suite à de nombreux plagiats de documents revendus illégalement sur le net
Cours d'espagnol - Apprendre l'Espagnol en ligne facilement - Fiches de cours - Traduction espagnol français - Commentaires et sujets du Bac Espagnol Cours d'Espagnol.com
Utilisateurs en ligne : 5    Aujourd'hui : 186    Total : 5112540     

Retour à la fiche précédente de cours d'espagnol

Fiche de Cours d'Espagnol - Subjonctif à la place de l'Infinitif

Cours gratuits d'espagnol en ligne, Apprendre l'Espagnol, Fiche de cours - Subjonctif à la place de l'Infinitif



Le verbe

 

Emplois des modes et temps par rapport au français

 

Modes et temps de la conjugaison espagnole

 

 

Alors que l’indicatif est le mode de l’objectivité servant à affirmer une vérité, le subjonctif est le mode de la subjectivité ou de l’éventualité. Ce dernier sert à énoncer une vérité subjective liée à la volonté de la personne ou il sert encore à énoncer un fait éventuel.

 

 

Subjonctif à la place de l’infinitif

 

 

L’infinitif français après les verbes d’ordre ou de prière est généralement rendu en espagnol par une subordonnée au subjonctif. Cette substitution a toujours lieu après les verbes « pedir »(demander), « rogar »(prier) , « decir »(dire), « escribir »(écrire), « suplicar » (supplier), « persuadir » (persuader), « recomendar » (recommander),  « encargar »( charger), « aconsejar »(conseiller),etc.

 

Te pido que vengas.

Je te demande de venir.

 

Le ruego que me escuche.

Je lui demande de m’écouter.

 

Me manda que trabaje.

Il m’ordonne de travailler.

 

Te  escribí que vinieras.

Je t’ai écrit de venir.

 

 

Les verbes « mandar » (ordonner), « hacer » (faire), « prohibir » (interdire) ont une double construction:

Si leur complément est sous la forme d’un nom on emploie le subjonctif.

Si leur complément est pronom personnel ou s’il est absent, on utilise l’infinitif.

 

Está prohibido pisar el césped. (Pas de complément)

Il est interdit de marcher sur la pelouse.

 

El padre  prohibía a su hijo que mirara la televisión.

Le père interdisait à son fils de regarder la televisión.

 

Les verbes d’exhortation tels que  « animar », « exhortar », « incitar », « estimular », « convidar », « enseñar », « acostumbrar », « invitar » qui sont suivis de la préposition « a » admettent l’infinitif. Cependant pour un souci stylistique il sera parfois plus astucieux de les construire avec un subjonctif.

 

 Enseño al niño a leer.

 Enseño al niño a que leyera.

J ‘apprends à lire à l’enfant.

 

La muchedumbre animaba al hombre a correr.

Le muchedumbre animaba al hombre a que corriera.

La foule encourageait l’homme à courir.

 

 

 

Remarque :

 

·        « que » peut parfois être sous entendu.

 

Le ruego me escuche.

Je lui demande de m’écouter.

 

·        Mandar devant un verbe à l’infinitif se traduit par le verbe « faire ».

 

·        Attention à la concordance des temps  voir fiche cours concordance des temps.


© Cours d'Espagnol.com
Toute reproduction est strictement interdite

Les fiches de cours sont réalisées par Cours d'espagnol.com
Grammaire et Vocabulaire






Plan du site | Services | Nos vidéos | Forum Espagnol | Ressources | Contactez-nous

2006 - 2018 © Cours d'Espagnol.com